Comment savoir si un objet est en bronze !

0
649

Il y a des siècles, le bronze apparaissait comme un alliage révolutionnaire de cuivre et d’étain, notamment utilisé pour les armes et l’art !

Mais aujourd’hui, il peut être difficile de faire la différence entre le vrai bronze et le faux à moins de l’inspecter physiquement pour analyser ses caractéristiques comme son poids, son magnétisme et sa patine.

Si c’est un faux, les différences avec le vrai marbre sauteront vite aux yeux !

Comment savoir si un objet est en bronze !

Mike

Poids et son

Certains sculpteurs optent pour une alternative moins chère que le vrai bronze – un mélange de résine et de poudre de bronze.

Il n’est pas aussi durable ou solide que le bronze, et il est aussi plus léger.

Une petite sculpture en vrai bronze dépasse très vite les 10 kilos. Une réplique en faux bronze quant à elle ne fait que quelques kilos seulement. De même, si vous donnez un petit coup sur une partie creuse de l’objet, la résonance sera importante alors que sur le vrai bronze elle est quasi-nulle.

En résumé : Un objet « léger » (par rapport à sa taille) et qui résonne au moindre impact n’est sans doute pas en vrai bronze, donc méfiez-vous !

Du fer à la place du vrai bronze ?

Le fer est une autre alternative bon marché à l’utilisation du bronze dans la fonte d’une figurine.

Il est plus solide et plus résistant que la résine, ce qui permet de le faire passer plus facilement pour du bronze.

Un test simple consiste à appliquer un aimant sur l’œuvre d’art et voir s’il y adhère. Le fer est très magnétique et vous sentirez l’attraction dans l’aimant.

Si vous mettez un aimant sur du bronze, il tombera.

De plus, faites attention aux taches de corrosion, car le bronze ne rouille pas.

Utilisez vos yeux

Si vous regardez un vieux bronze, vous devriez voir une patine, un film qui se forme à la surface par réaction à l’air.

S’il s’écaille ou s’égratigne facilement, c’est probablement un substitut peint sur patine.

Le grattage de la patine montre aussi la surface du métal en dessous.

Le bronze véritable a une lueur dorée ; le bronze coulé à froid et le fer n’ont pas ce look.

Vous pouvez également comparer un objet suspect avec des pièces que vous savez être en bronze.

Certains faux utilisent de l’épeautre – du zinc avec un fini bronze – mais il n’est pas aussi richement détaillé ou aussi brillant que le bronze véritable.

Du vrai-faux bronze

Si vous achetez une pièce de bronze, le simple fait de confirmer qu’elle est en bronze ne garantit pas que c’est l’objet d’art authentique que vous voulez.

Certains escrocs reproduisent un bronze classique, puis le vendent comme étant l’original.

Au XIXe siècle, les moules survivaient souvent à la mort de l’artiste, de sorte que les fonderies de bronze pouvaient continuer à fabriquer des figures qui ressemblaient à l’original.

Comparez la figure qui vous intéresse à des références artistiques qui font autorité afin d’éviter tout désagrément !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here