Hybrid Cloud : un pont entre le Cloud public et le Cloud privé

0
221

Il est aujourd’hui révolu le temps où le Cloud computing était considéré comme LE Cloud de référence. Les services de Cloud ont en effet aussi évolué avec les besoins et attentes des utilisateurs. L’une des évolutions les plus récentes associant Cloud public et Cloud privé est le Cloud Hybride ou Hybrid Cloud. Focus sur ce nouveau service !

Hybrid Cloud en quelques mots

Pour définir ce qu’est le Cloud hybride ou Hybrid Cloud, c’est un environnement qui combine à la fois un ou des composants du Cloud privé avec un ou des composants du Cloud public. Les fournisseurs de services IaaS (Infrastructure as a Service ou littéralement, infrastructure sous forme de service) et les sociétés multi hébergeur par exemple, ont entre autres contribué à l’émergence de ce nouveau système.

Certains repoussent même l’expérience en créant des environnements parallèles où il est possible de faire passer – ou répliquer – des applications spécifiques issues d’un Cloud privé vers un Cloud public. Un moyen pratique pour les entreprises d’accéder à plus de ressources virtuelles et de faciliter le travail collaboratif, tout en sécurisant l’accès à certaines données.

Gérée par des logiciels de gestion, cette architecture permet entre autres :

  • Dans le Cloud privé, de réaliser des charges de travail spécifiques.
  • Dans le Cloud public, d’exécuter également des commandes.
  • D’extraire et utiliser des ressources aussi bien provenant du privé que du public

Fonctionnant en toute autonomie, le Cloud hybride offre une plateforme de virtualisation qui permet d’extraire des ressources de chaque Cloud et de les assembler en un seul endroit. On parle de système hybride quand ces ressources sont interconnectées grâce à des réseaux étendus, des réseaux privés virtuels ou des interfaces de programmation d’applications.

Hybrid Cloud : une notion encore floue

Innovation encore très récente, la notion de Cloud hybride reste encore très vague chez les utilisateurs et développeurs, chacun s’essayant à sa propre définition de l’hybride avec ses avantages et ses inconvénients.

Quoi qu’il en soit, pour créer un Cloud hybride, tout le monde s’accorde sur le fait qu’il faut un système public (Ex : Alibaba Cloud, Google Cloud…) et un privé. Et pour le transfert des données entre ces Clouds, une connectivité telle qu’un VPN préconfiguré sera nécessaire.

Pour un déploiement coordonné, il est donc important de se pencher sur l’architecture du Cloud hybride proposé par votre fournisseur, mais aussi et surtout, sur les solutions de gestion proposées.

Les avantages du Cloud Hybride

Le Cloud hybride offre de nombreux avantages pour les entreprises.

Plus de flexibilité

Le système de stockage hybride permet de répondre aux besoins disparates des collaborateurs, notamment aux heures de pointe lors d’utilisation de nombreuses applications en simultané. Une flexibilité qui facilite le travail collaboratif.

Plus sécurisé et une plus grande capacité de stockage

La création de plusieurs environnements grâce au Cloud hybride permet de minimiser les risques d’attaques et vols de données. En répartissant les charges de travail ainsi que les données sur le Cloud, l’entreprise peut aussi répondre aux exigences de sécurité, de conformité, mais aussi d’audit et de politique.

Plus d’espace de stockage

Combiné au Cloud public, le Cloud hybride offre une plus grande capacité de stockage de données, allégeant ainsi les ressources offertes par le Cloud privé.

Plus économique

Selon la configuration de votre Cloud hybride, vous pourrez accéder à des services en nuage supplémentaires tout en faisant des économies. Pour ce faire, il suffit de faire un déploiement sur le Cloud public plutôt que de créer un réseau de nuage privé et plus coûteux que vous n’utiliserez que rarement.

Le Cloud hybride, pour qui ?

Utilisé dans la comptabilité et le secteur financier, le Cloud hybride permet par exemple de passer des commandes dans le stockage privé et de réaliser ensuite des analyses transactionnelles depuis le Cloud public, réduisant ainsi les temps de latence lors de la prise de commande.

Il offre aussi une plus grande sécurisation des données, surtout pour les sociétés et groupes d’investissement qui ne peuvent confier des données sensibles à un fournisseur de Cloud public, au risque d’exposer l’ensemble de leurs informations et documentations.

Dans le secteur médical, la technologie du Cloud hybride trouve également sa place en facilitant la transmission des données entre les établissements de santé et les compagnies d’assurance, bien que cela nécessite des autorisations spécifiques et une plus grande complexité dans le déploiement.

Dans les cabinets d’avocats, le Cloud hybride est, avec le Cloud privé, utilisé comme un lieu de stockage de données cryptées. Une utilisation qui permet d’anticiper les vols de documentation souvent utilisée comme des preuves originales, ou également en cas de panne matérielle.

Le secteur du commerce au détail trouve également dans l’utilisation de Cloud hybride un moyen rapide et efficace de gérer les commandes, ventes et faire des inventaires. Et pour cause, en plus du stockage des informations de vente, l’analyse des données chiffrées nécessite régulièrement des calculs parfois intensifs.

Le Cloud hybride permet donc de personnaliser les ressources selon les activités et besoins d’une entreprise. Il peut également constituer un moyen pratique et efficace pour renforcer la sécurité des données sensibles et la transmission d’informations. C’est également un moyen plus simple pour les entreprises qui souhaitent conserver une partie de leurs données dans des serveurs dédiés.

Au vu des avantages et des multiples possibilités d’utilisation, et en associant les meilleurs composants issus du Cloud privé et du Cloud public, le Cloud hybride peut optimiser plus efficacement la charge de travail d’une entreprise. Un environnement informatique dans lequel il est possible pour une entreprise de faire une incursion dans le Cloud public sans avoir à exposer l’ensemble de ses données et éviter ainsi les problèmes de sécurité. De nombreux développeurs trouvent d’ailleurs dans le Cloud hybride une nouvelle voie dans la transmission, le stockage et le partage des données. Une solution qui permettrait, avec des protocoles de confidentialité et de sécurité toujours plus renforcés, de simplifier la migration des entreprises vers les Cloud.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here